La creativite libre d’Arno Stern

Publié: 06/06/2010 dans Creativite libre

Pas moi… Eliott !

J’ai tjs aime laisser les enfants exprimer leur creativite naturelle, depuis tt petit, les laisser acceder a tout un tas de mediums differents : feutres, pate a modeler, pate a sel, colle, ciseaux, peinture, avec les doigts, les pinceaux, avec un playmobil, une paille, bref avec tout ce qui nous traine sous la main

Mais jusqu’il y a peu de temps, j’ai tjs eu du mal a ne pas intervenir, surtout quand Eliott commence a noircir totalement le super dessin qu’il vient de faire…

Je sais que ce n’est pas bien, j’en suis consciente ! Je sais que je ne dois pas lui dire que son dessin est mieux comme ca, ou comme ca… Grrrrrr je m’en veux, mais j’ai tellement envie de les conserver, ses beaux dessins !

S’il veut tout effacer, gribouiller, dechirer, pourquoi l’en empecherais-je ?

C’est SA creation…

Et puis au cours de mes lectures sur le net, je suis tombee sur un Mr qui a « illumine » ma journee, et surtout ma facon de penser : sa theorie m’a definitivement permis d’arreter de vouloir controler la creativite d’Eliott et de m’immiscer dans son « Art » (pas au sens ou on l’entend d’habitude, avec des canons, des regles, la notion du Beau et du Pas Beau)

Arno Stern a cree un lieu unique, ou tout le monde peut venir prendre les pinceaux et se laisser aller a creer, sans interference : sans jugement, sans pression et surtout sans influence de l’exterieur…

peinture1

Aout 2009 en France

Alors, c’est decide : non, les enfants, je ne viendrai plus mettre mon petit grain de sel dans vos elans creatifs… Je ne serai que la « servante », celle qui remet de la peinture, remplace l’eau et donne une nouvelle feuille… Celle qui met a disposition. Promis

(a moins que ca ne vienne d’une demande express de l’un d’eux, mais cette demande ne vienne-t-elle deja pas d’un conditionnement : « maman va savoir quoi faire, maman va mieux faire ? » ?)

peinture2

Juillet 2009 – Body Paint dans la baignoire 🙂

Donc, mes nouvelles regles (c’est deja trop idiot de devoir en faire des « regles »!!!!) : organiser le temps et l’espace pour que :

* Eliott arrete quand il a decide qu’il avait fini, ni avant, ni apres

* Je n’ai pas a lui dire de faire attention a ses vetements (malgre le tablier) : on va donc trouver des vetements de peinture, qui ne craignent rien

* Je n’ai pas a lui dire « attention la table ! (malgre le tapis special) Attention la chaise ! Arrete de secouer ton pinceau tu en mets sur le mur ! » : il peindra desormais sur le balcon ou dans la baignoire tout nu ! (et comme il adore laver le balcon et rincer la baignoire…)

peinture3

Janvier 2009 : de l’eau, de l’eau, et des crayons gras qui bavent ! (j’ai du me retenir de ne pas eponger l’eau « en trop »…)

Tu aimes peindre avec l’eau ? « C’est super… moi je trouve ca genial, vraiment super ! »

« Des regles », parce qu’on doit faire avec le monde qui nous entoure et qu’on vit entre 4 murs et 2 tapis« I have a dream… » d’une maison avec une piece dediee aux activites manuelles ! Ou la peinture puisse deborder sur les murs, ou on puisse peindre avec ses pieds, son corps, ou on n’ait pas a craindre la pate a sel incrustee dans la moquette… ni le pot d’eau qui se renverse par terre… Ou leurs mouvements et leurs inspirations ne soient pas contraints par mesure de « proprete »

Je reve d’une piece avec, au centre, des pots de peinture, des pinceaux, de la colle, des ciseaux, et tout un tas de tresors a coller, travailler, modeler… pour melanger les genres et tout oser

Je reve que mes enfants puissent s’exprimer a travers l’Art et leur corps, sans limites et sans entrave… Qu’a aucun moment je n’entende « je ne sais pas quoi dessiner… »

Je suis sure, en outre, qu’ils y trouveraient le moyen de se vider de cette colere naturelle qui les deborde parfois (autrement qu’a travers la violence)

peinture4

De la colle et des paillettes… (je ferme les yeux sur les paillettes qui tombent et se collent partout) La prochaine fois, on ramene du sable de la plage !

Hanae, pourquoi tu as de la colle dans les cheveux ? « Mais c’est parce que c’est le pinceau qui m’a mis de la colle ! »

***

S’il vous plait, lisez ce texte court et celui-ci, d’Arno Stern. Ca vous prendra 10mns mais c’est passionnant !

Allez aussi faire un petit tour sur le site de Stern, vous verrez ce qu’il appelle les « populations epargnees » prendre les pinceaux et juste… creer

« Celui qui s’exprime ne connaît ni la réussite ni l’échec,

il n’a que la jouissance de créer.»  Arno Stern

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s