Et les papas dans tout ca ?

Publié: 29/06/2010 dans Etre parent

Apres Elisabeth Badinter et son combat totalement anachronique (violence conjugale ? inegalite des salaires ? non, le vrai combat pour etre une femme moderne, c’est « a bas l’allaitement, on n’est pas des vaches a lait » -) (j’ai bien resume l’idee ?), voici Eric Zemmour et « comment etre un pere moderne »

Comment etre un pere moderne ? Ben c’est facile, c’est dans le titre « Etre un pere, c’est etre la Loi, avec un L majuscule »… Hum hum… comme un relan des annees 40/50 ?

La presentation nous donne trop envie de continuer… (dans son livre « Le premier sexe », paru en 2006) « Il déplore avec virulence la féminisation à outrance des hommes. Eric Zemmour est pour les hommes, les vrais, mais pas pour autant contre les femmes, comme nous l’allons découvrir. Il nous livre sa conception de la virilité paternelle »

« Pour les hommes, les vrais, mais pas pour autant contre les femmes » ?? moui, moui… continuons la lecture

Extraits choisis…

C’est la paternité qui m’a ramené à la virilité et pas l’inverse.

Clairement, tant qu’ils ne parlent pas, les enfants ne m’intéressent guère. Ce qui est le cas de la majorité des hommes. Ah bon ? Mais depuis 30 ans, les hommes n’osent plus le dire. Double ah bon ? Ils se forcent à s’intéresser aux bébés. Moi, je le dis : plus les enfants grandissent et plus ils m’intéressent. En fait, dès qu’ils parlent. D’ailleurs, ça me paraît normal puisque dans tout ce que je lis, le rapport au père, c’est le langage. Avant, je n’ai pas de rapport avec les enfants.

Ouch… Ca commence bien, hein ?

(je mets des photos d’un « bon » papa, un -comme tant d’autres heureusement- qui ne pense pas a « etre la loi », mais plutot a aimer ses enfants)

CM : Un bon père, c’est qui pour vous ?
Eric Zemmour : Un père, c’est la loi avec un L majuscule, le monde extérieur et le langage. C’est l’homme qui sépare l’enfant de sa mère. Je n’invente rien, je n’ai pas l’impression d’inventer la lune.

CM : Tous les hommes sont-ils aptes à devenir pères ?

Eric Zemmour : Ah non, aucun. Je vais être direct. Je pense qu’aucun homme n’est pas fait pour être père. Un homme est fait pour avoir un rapport avec une femme et se sauver. L’homme est par nature irresponsable.
C’est la société qui lui apprend qu’il doit être responsable.

La prétendue libération de la femme et le divorce de masse ont libéré aussi les hommes. Combien d’hommes, d’ailleurs, s’occupent de leurs enfants après un divorce ? Une minorité, soyons honnêtes. Quant aux femmes, je crois que leur fantasme, c’est avoir un homme comme géniteur et ensuite retrouver la fusion avec l’enfant. Je veux dire par là que les femmes sont obligées de faire un effort sur elles-mêmes pour accepter un tiers entre elles et l’enfant.

D’ailleurs, le boulot du mari et du père est de les forcer à accepter ça. Ce n’est pas un reproche à leur faire, elles sont fabriquées comme ça. Et d’ailleurs, aujourd’hui, comme c’est un boulot terrible de les séparer de leurs enfants, la plupart des hommes laissent tomber sous couvert du respect de la liberté de la femme. C’est dommage que les hommes aient renoncé à s’imposer, aient choisi la facilité.

…. Que celle qui ne vient pas d’hurler en s’arrachant un cheveu me jette la pierre.

CM : Pour vous, quel est le modèle de la mère idéale ?
Eric Zemmour : L’amour d’une mère, sans conditions, c’est ça qui donne une chance à l’enfant d’avoir confiance en lui. Vous voyez, c’est juste de l’amour. Je ne leur en demande pas beaucoup !

Ah merci, c’est sympa parce que je commencais a m’inquieter sur ce qu’il allait penser de moi..

CM : Vous occupez-vous beaucoup de vos enfants ?
Eric Zemmour : Je m’impose de m’en occuper tous les samedis. Au programme, travail le samedi matin et tennis le samedi après-midi.

Je me refuse a commenter cette phrase… Ou alors juste un petit peu, parce que j’aime infiniment la facon qu’il a de s’occuper (si peu) de ses enfants : travail, et tennis obligatoire. Mazette.

M : Quelle image pensez-vous que vos enfants ont de vous ?
Eric Zemmour : Question très simple parce qu’ils le disent. Pour eux, je suis celui qui écrit des livres dont les copains parlent, celui qui exige d’eux un travail et un comportement irréprochable à l’école, celui qui leur fait des cours d’histoire en permanence et qui leur fait écouter des chansons de Jacques Brel le samedi quand il les emmène au tennis ! Je leur raconte Napoléon, je les dispute quand ils travaillent mal à l’école et leurs copains leur disent « j’ai vu ton père à la télé ».

« Je les dispute quand ils travaillent mal a l’ecole… »…. vive les annees 50

CM : Avez-vous un reproche à vous faire en tant que père ?
Eric Zemmour : Parfois je me dis que je suis trop exigeant avec eux. Le plus souvent je me dis que j’ai raison de l’être parce qu’ils sont intelligents et que c’est une preuve que je les respecte (je pleure, la….) et parfois je me dis que je suis quand même très exigeant avec eux. Ma femme s’étonne que je m’en occupe autant (pour les deux grands maintenant) et en même temps, elle trouve que je suis dur. Mais au fond, je trouve que ce sont les autres qui ne sont pas assez exigeants. Par exemple, j’interdis les Gameboy©. Je n’en achète pas, j’interdis ça et je ne veux pas leur en acheter.

Que celle a qui il reste des cheveux leve la main

CM : Mais les enfants n’ont-ils pas besoin de vivre avec leur époque ?
Eric Zemmour : Si mais leur époque est d’une grande médiocrité… Ils seront décalés, et alors, ce n’est pas plus mal !

Et la seule facon de ne pas les rendre aussi mediocres que la societe dans laquelle ils evoluent, c’est donc de les elever a la baguette ???

C’est tellement facile de se justifier d’etre strict, severe, au nom du pretendu « bien-etre » de l’enfant… ou au nom de son intelligence, je ne l’avais jamais entendue celle-la !!!

Il avoue avoir ete un enfant maltraite par son pere, s’etre rebelle, avoir ete tres dur, mais par contre, ca ne lui pose pas de probleme d’etre extremement severe avec ses enfants, et leur interdir de s’amuser comme leurs copains…

M : Vous étiez comment, vous, enfant ?
Eric Zemmour : Très dur, insolent, très rebelle, voulant toujours avoir le dernier mot. J’avais un vrai père à l’ancienne, très dur, jamais là. Il me tapait pour s’en sortir avec moi mais comme il n’était pas beaucoup là, ça tombait rarement !

…. Ca ne lui vient pas a l’idee qu’il n’a pas + de legitimite que son pere d’etre dur ?? J’aimerais bien savoir ce que devient un enfant qui entend son pere (en public, dans les medias, c’est encore pire !) declarer qu’il ne s’est pas interesse a eux avant qu’ils sachent parler, qu’il s’impose de s’occuper d’eux et que c’est la societe qui le force a rester a sa place de mari et de pere !!!!

Alors que dire des peres qui, en + d’etre restes pendant la grossesse ET l’accouchement (bravo messieurs), restent en cas de handicap, de grave maladie de l’enfant, de malformations du bebe ?

***

La meilleure facon de « decaler » un enfant de cette societe si mal concue, basee sur le profit et la competition, n’est-ce pas justement d’en faire des enfants surs d’eux, de leur valeur, de leurs interets, surs d’etres aimes pour ce qu’ils sont et non pour leurs notes, + altruistes, conscients d’eux-memes et en accord avec leur etre profond ?

Finalement, le seul truc sur lequel je n’ai pas envie de lui en coller une, c’est qu’il casse Elisabeth Badinter…

.Madame Badinter croit le contraire mais elle a focalisé sur son étude du 18ème siècle qui est pour moi le siècle le plus décadent. Les femmes, dans l’aristocratie du 18ème siècle, ne s’occupaient pas de leurs enfants mais on sait à quoi ça a mené… à la guillotine ! (…) Et les femmes qui disent aujourd’hui que l’instinct maternel, la fusion avec l’enfant n’est pas si évidente, je me demande, je n’affirme pas, si elles ne sont pas travaillées par l’idéologie féministe qui leur dit que ça n’est pas naturel.

Allez, pour finir avec Eliott sur une parodie de Mr Zemmour :

Publicités
commentaires
  1. Anne dit :

    Nan… En fait, comme tu es loin de la France, y’a des petits trucs genre plan médias qui te sont peut-être un peu lointains : depuis son émission avec Ruquier, Mr Zemmour a trouvé une écoute sur le plan « réac ». Et depuis, il surfe dessus. Une sorte de provoc permanente basée sur le « c’était mieux avant ». Poétiquement parlant, ça peut parfois avoir des accents nostalgiques assez jolis. Intellectuellement parlant, c’est très brillant. Mais souvent, la forme pêche…
    Aldo Naouri en tant que pédiatre soutient par exemple que le seul rôle du père est d’aimer la mère. Mais que c’est la mère qui fait tout. Que l’homme a une forme d’inconséquence. Il recale la notion d’autorité, que mai 68 a beaucoup mis de côté, ce qui causait plus de troubles aux enfants que de réelles libérations… C’est intéressant à lire.
    Je pense qu’il faut lire Zemmour avec ces mêmes interrogations de « recalage », mais laisser tomer le côté provoc qui est bien évidemment, insuportable…

  2. mariemic dit :

    J’ai lu Naouri… J’avais decouvert son livre a la naissance d’Eliott, je trouvais genial tous ses chapitres sur l’evolution de l’enfant, jusqu’a ce que je trouve des trucs un peu « bizarres », en tout cas « douteux » pour ma vision des choses !
    Et apres, j’ai lu et entendu sa vision de l’autorite, et d’autres choses, et j’ai decroche…

    (voir la par ex : http://www.aufeminin.com/mag/maman/d3680.html)

    Je veux bien que ca ne soit qu’une provoc, cette histoire de paternite etc,,, mais justement, ce genre de mecs (Zemmour), c’est le genre a faire foirer tout debat, toute evolution, toute reflexion…
    et ca ne fait que pousser les gens dans leur retranchement (y’a qu’a voir comment j’ai reagi, hein :))

    Donc pfff, parce que tant de c… m’a fait rire, j’en ai fait un message, mais je ne risque pas d’en reparler !

  3. kiki dit :

    Euh bah voilà je suis chauve..merci Marie 😉
    Je ne ferai pas de commentaires les tiens suffisent, j’aurai les mêmes!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s