Archives de la catégorie ‘A la decouverte de la nature’

Retour

Publié: 31/08/2010 dans A la decouverte de la nature

… à Dubai, à la chaleur

Retour entre 4 murs, même s’ils nous laissent tout de même 120m2… C’est peu de choses quand on vient de passer 1 mois dehors, qu’il pleuve ou qu’il fasse grand beau !

Retour avec 12kgs de livres, dont 1 seul roman, de quoi potasser et cogiter pour nos longs mois d’hiver… entre la piscine et les pique-nique dans le désert 🙂

Retour avec des réflexions avancées sur Montessori, sur notre vie, sur ce qu’on entrevoit pour l’année prochaine…

Retour en douceur sur le blog car l’école ne commence ici que le 13 septembre, Ramadan oblige !

***

En attendant, des petites photos sorties de mon début de tri :

Que font 2 enfants qui n’ont pas vu une goutte de pluie depuis 1 an ? (véridique, puisqu’il n’a plu qu’1 fois cet hiver à Dubai : une nuit !)

« Elioooooooooott, viens, j’ai trouvé un super jeu ! »

Sinon, il y a eu aussi du tapage au marteau, du plantage de noyau d’abricot, du retournage de terreau…

Eliott s’est révélé maître en l’art d’attraper les sauterelles, avec expériences et découvertes à la clé :

« Maman, la sauterelle a perdu une patte, mais elle n’a pas d’os : elle a un fil à la place ! » = quoi comment ça, il n’y a qu’à l’école qu’on puisse être « éduqué » ?? Leçon du jour par Eliott : les Invertébrés…

Les activités artistiques vont suivre…

***

En attendant, il faut que je m’occupe d’occuper 2 minus en mal de jardin/champ/liberté…

***

et merci pour tous vos petits mots pendant notre absence !!!! Je me suis volontairement coupée d’Internet pendant 1 mois, j’en avais besoin je crois… Je suis encore plus heureuse d’être de retour !

Publicités

…nous l’avons compris avec notre super experience : ils se sont tous assis sur des volcans.

En tout cas, les parasaurolophus… Ils n’etaient pas bien malins !

La prochaine fois, on tente la theorie de la meteorite…

Edit : j’ai oublie de preciser comment faire l’eruption volcanique !!

Tres simple, et a portee de tous ! Il faut mettre, dans le fond de la bouteille, 2 cuilleres de bicarbonate de soude (Baking Soda pour celles qui habitent en pays anglophone), puis qq gouttes de liquide vaisselle, puis du colorant alimentaire rouge. Puis on arrete de respirer qq secondes, et la, on verse 1 verre de vinaigre blanc ! (Et on retire vite son nez curieux du dessus de la bouteille)

Pschiiiiiiiiiit….

Ca fait des mois que j’en revais, on l’a enfin fait… Notre eruption volcanique !

Eliott est assez interesse par les volcans, il sait desormais quels principes sont en oeuvre, a travers les images des documentaires de la BBC et des livres sur le sujet qu’on a achete.

Nous avons commence par faire de la pate a sel ensemble, puis un volcan, autour d’une mini-bouteille en plastique. Eliott a fait de lui-meme la route et les immeubles de Dubai.

Quelques jours (impatients…) de sechage + tard, nous y sommes !

1- Eruption rouge/rose

Je n’ai pas resiste…  Nous avons utilise les autres flacons de colorant alimentaire :

2- Eruption… bleue !

3- Eruption… verte !

4- Eruption qui se voulait orange mais je me suis trompee : eu lieu de prendre le flacon de colorant orange, j’ai pris le flacon d’arome orange… Nous avons donc eu une eruption tres mousseuse verte a la bonne odeur d’orange !

Je suis tres pressee de pouvoir faire decouvrir le Land Art aux enfants. Non pas qu’ils soient trop petits, je pense que toute activite peut etre proposee aux enfants, peu importe l’age : a nous, parent, d’adapter le materiel, les explications, et la difficulte a leur niveau.

Ici, pas question de faire intervenir l’intellect, la culture, le sens du beau… mais plutot de ressentir, toucher, inventer, imaginer. Se laisser porter par la Nature et ce qu’elle nous offre.

Mon probleme a moi serait + du genre pratique : a part disposer des os de chameau dans le sable du desert et dessiner des formes avec des coquillages sur la plage… je suis a court d’idees ! -ok, faire des piles de cailloux dans la montagne-

Pas de branches, de petits cailloux, de feuilles ni de brindilles… pas de fleurs, de graines, de pommes de pins et autres fruits

Zut… en faisant sans y reflechir cette liste j’ai l’impression d’habiter dans le desert.

… J’habite dans le desert…

On a juste fait ca, une fois, en introduisant un artefact :

Bon je suis d’accord, c’etait nul… En + les biquettes n’ont meme pas voulu du marshmallow !

Bon, qu’est ce que le Land Art ?

le Land Art est une tendance de l’art contemporain, utilisant le cadre et les matériaux de la nature (bois, terre, pierres, sable, rocher, etc.). Le plus souvent, les œuvres sont à l’extérieur, exposées aux éléments, et soumises à l’érosion naturelle ; ainsi, certaines ont disparu et il ne reste que leur souvenir photographique.

Extrait de ce site tres chouette avec plein d’infos pratiques et de fiches sympas :

Clic

Vous connaissez peut-etre deja Nils Udo (j’avais un tableau Ikea de lui… pour parler de culture accessible a tous :)), ou Andy Goldsworthy

Ca fait plusieurs mois que je tourne autour de ces livres, ici et ici, comme un ours sniffant du miel. Pourquoi avoir besoin de livres me repondrez-vous ? … Pour rien peut-etre, si ce n’est que j’aime les livres, les photos, que j’aime etre inspiree, que j’aime decouvrir le travail des autres !

En attendant cet ete en France, voici quelques blogs que j’ai decouvert et que j’aime particulierement :

clic

clic


« Sauvage » au sens « pas dans la maison », « pas dans les regles », pas comme d’habitude quoi…

Pas au sens « illegal » 🙂

L’ete dernier en France, j’avais propose aux enfants (Eliott et son cousin du meme age), de peindre l’arbre mort qui tronait au milieu du champ (notre champ)

Bien emmitouflee dans leurs sacs poubelles, les garcons avaient ete tres concentres, extremement doux et precis dans leurs gestes (je deconseille l’usage du sac poubelle en cas de tres forte chaleur…)

L’atelier avait eu un franc succes, puisque la cousine + agee n’avait pas resiste a la tentation, ni meme la grand-mere 😉 Certaines avaient commence avec un pinceau, de facon tres civilisee, mais avaient vite succombe a l’appel des doigts dans la peinture, et de la caresse du tronc colore…

J’ai utilise de la peinture pour enfants en gros pots achetes dans un magasin « discount ».

La seance terminee, on avait eu droit a une danse de sioux improvisee autour du tronc, avec ribouldingues dans l’herbe

Je pense que l’arbre a du perdre toutes ses couleurs depuis 1 an, non ?

Cette annee, j’adorerais aller peindre dans la carriere... Une espece de clairiere pleine de gros rochers qu’on redecouvre indefiniment depuis qu’on est tout petits… mais qui nous attire de generation en generation.

He dis Grand Pere, on aura le droit d’aller peindre les rochers dans la carriere ? Et les arbres sur le chemin ? Et sur la route, avec de grosses craies ? Et les vaches aussi ? (en leur lancant des oeufs plein de peinture !)

Meuuuuh non…. 🙂

Du vert !

Publié: 14/06/2010 dans A la decouverte de la nature

Apres etre passee 57 fois, en faisant mes courses, devant le rayon « jardinage » de chez Geant, je me suis enfin decidee a m’arreter.

Allez hop, des graines d’herbe a chat, des barquettes en alu au rayon barbecue, de la terre restant de nos essais de rempotage de plantes Ikea, et c’est parti mon kiki.

(de l’italien « erba gatto », a ne pas confondre avec l’herbe pour patisserie)

J’ai des graines dans une main, des enfants dans l’autre, que faire ? De petits jardiniers !

Avec, comme d’habitude, comme mot d’ordre : ne pas les forcer, juste leur proposer. S’ils refusent, on retente une autre fois. Au pire, on peut laisser ca sous leur nez pour leur donner envie.

Et quand ils sont fin prets, interesses, motives, SURTOUT, SURTOUT, ne pas faire  a leur place ! (ca parait evident, mais croyez-moi, nous sommes souvent bourres de reflexes, et de petites phrases assassines pour leur ego)

Ca implique de se mettre, non en plein milieu du salon, mais dans un coin qui ne craint rien, facile a nettoyer, genre la terrasse, la baignoire, sur une toile ciree par terre… pour nous, ce sera le balcon

Presentation simple mais efficace :

* je dispose cote a cote, alignes devant chacun des enfants : un pot, le sac de terre, un yaourt vide et propre (!) a defaut d’avoir des outils de jardiniers, le sac de graines, une paire de ciseaux, un mini arrosoir avec l’eau dedans (c’est mieux)

* j’explique : « Dans l’ordre, les enfants, on prend de la terre avec le pot de yaourt, on la met au fond du pot. On tasse avec le petit pot de yaourt . On dispose les graines, si possible DANS le pot, et en les eparpillant le plus possible (ils ont appris un nouveau mot). On remet de la terre, pas trop. On tasse. On arrose »

J’ai resiste a la tentation du « Tskk ! Attention, tu mets de la terre a cote ! ». Ben oui, ils sont la pour apprendre, non ?

Le plantage de graines termine, ils s’en sont donnes a coeur joie avec la terre tombee a cote et l’eau qui restait… Comment resister a l’appel de la gadoue ?

Je ne sais pas si tous les enfants passent par cette periode mais ils ont parfois de droles de manies : « Aaaaaaah, mon doigt est sale, il y a de la peinture, la, vite vite, essuie ! » (une micro goutte de peinture…)

Ici pour le coup c’etait : « Je dois aller me laver les mains, j’ai de la terre! ». Il revient 3mns + tard, pour mieux replonger ses mains propres dans le sac de terre !

Ce qui est genial, avec l’herbe a chat, c’est qu’elle pousse extremement vite… Pendant 3 jours, Eliott et Hanae se precipitent vers la plante, tous les matins, a 6h. Et puis le matin du 4eme jour….. (on dirait un titre de film) :

non bon ok… la c’est apres quelques jours d’arrosage (avec un « pschit pschit », les enfants adorent) ! Elle pousse tellement vite, qu’entre le depart pour l’ecole, et le retour de l’ecole, elle prenait 1 ou 2 cms !

L’etape qui suit est aussi tres amusante :

On ne va pas laisser « erba gatto » comme ca :

Alors hop, chez le coiffeur :

Sur un papier de protection, ou dans une bassine, on laisse les enfants tailler l’herbe a leur convenance !

C’est « leur » plante…

Prochaine etape : les cornichons 🙂