Archives de la catégorie ‘Les derives de la societe’

SUR LE BORD DU MONDE

Sur le bord du monde il y a des enfants qui marchent
Ils sont fragiles et doux comme des agneaux que le loup va dévorer
Et voici que viennent des troupeaux
De télévisions
D’instituteurs
D’endoctrineurs
De pères de mères qui ne les écoutent pas
Qui les ont faits par hasard
On ne sait pas trop pourquoi
Et l’enfant fragile est perdu
Il se perd dans la mer de la raison raisonnante
Il n’aspire plus à être lui-même
Sur le bord du monde marchent des enfants
Il ne faut presque rien
Pour qu’ils tombent dans l’abîme
Précipités hors d’eux-mêmes

Julos Beaucarne (1976)

Je ne connaissais pas Julos Beaucarne avant de tomber sur ce poème.

Il a l’air d’avoir été posé là, sur mon chemin. Il se posera peut-être sur le votre.

Fin 2008 – Plage de Trestignel

Il y a des choses que je n’arrive decidemment pas a comprendre.

Je vis dans un pays ou l’enfant a un statut particulier : tout lui est du, il est laisse 7j/7 aux « bons » soins d’une nanny et en echange, on le couvre de cadeaux, tous + gros les uns que les autres. Surtout, surtout, la regle d’or : ne jamais le FRUSTRER. Ici, quand on aime un enfant et qu’on veut le rendre « heureux », on lui offre tout ce qu’il demande (Ferrari electrique a 5 ans, pop corn et nachos a 10h du matin, hamburgers toute la semaine, habits de marque, jeux electroniques a la pelle…)

De toute maniere, ce n’est pas grave : il n’y aura pas de reveil brutal face a la dure vie : les enfants non frustres deviennent des adultes ne connaissant pas non plus la frustration : je vis dans un pays ou aller faire ses courses en Ferrari, en Maserati est courant, et ou on construit tjs +, tjs + haut, ou l’argent coule a flot, ou on s’habille chez Armani, Dior, Lagerfeld (sous l’abaya…) et ou les maisons comportent 15, 20 pieces. On devient adulte, on devient parent ? On prend une nanny et on recommence… Apprendre a vivre avec les autres ? ….Quels autres ?

Mais lorsqu’on y regarde de + pres, l’enfant disparait, pour laisser place au parent :

Parent achetant jouet sur jouet, toujours + sonore, toujours + lumineux, toujours + « technologique », comme un monde d’adulte en miniature, mais pas vraiment non plus « enfantin » : ici les mini-hummers prennent la place des premiers petits « tracteurs » a roulettes (vu chez Toy’s R Us)

Parent organisant des fetes d’anniversaires gigantesques, avec clowns, mini-zoos, mascottes geantes (de mes yeux vu). Fetes d’anniversaire avec location de manege, et table croulant sous les cadeaux d’anniversaire. Et lorsqu’on est un parent « invite », plus le cadeau est gros, mieux c’est. Et peut-etre meme que sans papier d’emballage c’est encore mieux. En effet, la coutume veut qu’aucun cadeau ne soit ouvert en public !

Une amie m’a reporte un anniversaire auquel son fils etait invite : la petite fille (3 ans…) est restee petrifiee toute l’apres-midi dans les jambes de sa mere, ne profitant meme pas des animaux en cage : trop de monde, trop de bruit, trop de TROP ! La mere, elle, avait l’air parfaitement heureuse…

Pour les parents, comment eviter la surenchere ? 20 cadeaux pour les 3 ans, combien pour les 10 ans ? Que recevoir, apres la mini-Ferrari, la batterie et la maison de poupee geante ?

Que devient la joie et le plaisir de recevoir et d’ouvrir un cadeau ? Que devient l’enfant dans tout ca? L’anniversaire ne devient-il pas une surenchere, annee apres annee ?

A Dubai, tout se loue pour une Birthday Party (ou presque) : la Cite des Enfants, la Patinoire de Dubai Mall, les centres de jeux (sans fenetre, un peu comme a l’usine), les parcs…

J’ai lu un jour que le bon nombre d’invites pour une fete d’anniversaire correspondait a … l’age de l’enfant : 3 ans = 3 enfants, 4 ans = 4 enfants… En-dessous de 3 ans, je me pose deja la question de la legitimite de faire une fete…? Du monde, du bruit, trop de stimulation… Un enfant de moins de 1, 2 ans n’a-t-il pas simplement besoin de ses parents, de sa fratrie autour de lui, de reel echange d’affection. d’un gateau et d’un moment de jeux en famille ? L’annee derniere pour les 2 ans d’Hanae j’ai invite plusieurs mamans a la maison, j’avais mis des ballons et fait un gateau coccinelle. Hanae n’avait pas vraiment de « copains », 2 garcons de son age dont 1 qu’elle connaissait bien, Eliott le + age de la bande, et des bebes… Je reconnais aujourd’hui, honnetement, je ne m’etais pas trop posee de questions, mais que c’etait plutot organise pour moi que pour ma fille ! Donc cette annee, pas plus de 2 ou 3 invites, avec lesquels je suis sure qu’Hanae pourrait reellement « jouer ». Surtout qu’ici, impossible de sortir fin juin : il fait trop chaud !!

Je me pose vraiment la question du role de l’adulte, de la place de l’enfant … Il y a beaucoup a dire ici sur la place bien trop preponderante faite aux nannies, remplacant desormais la mere dans bien des familles (locales notamment). Je ne m’etendrai pas sur le sujet, je me suis assez torturee l’annee derniere avec ce sujet, je pense aujourd’hui que je ne peux pas juger ca avec mes yeux d’Occidentale : les roles dans la famille, le rapport parent-enfant est tellement eloigne de ce que nous connaissons… Y a-t-il reellement des « dommages » pour ces enfants, puisqu’ils ne connaissent que cela et reproduiront a leur tour le meme schema familial ?

***

Et puis il y a quelques jours je suis tombee sur cette exposition de photos (americaine) de Susan Anderson… :

Apparemment, nombre de parents etaient tres en colere apres la photographe… parce que les photos n’ont pas ete retouchees, laissant ainsi apparaitre certaines imperfections…!!

Nul besoin d’etre psychologue pour imaginer ce que ce genre de pratiques entraine sur le developpement psychique et corporel de ces enfants (petit detail : elles sont quasiment toutes des facettes sur leurs dents…). Hypersexualisation des enfants, des 3, 4 ans, d’un cote, et condamnation du sexe avant le mariage… Les Etats-Unis ont parfois des paradoxes assez effrayants.

Ca se passe aux US, perso je n’ai pas encore vu ca aux Emirats (a part un concours-defile -tres serieux !!- « je m’habille en Barbie »… beuhhh). Mais les robes a froufrous et crinoline rose bonbon et jaune fluo, les bijoux partout, et surtout… les chaussures a talons (si possible, sans attache a l’arriere, comme des claquettes) suffisent deja amplement a me cramer la retine ! (et accessoirement a bousiller les chevilles des gamines de 5 ans)

… je vous ai deja parle des baskets a semelle lumineuse qui fait pouic pouic quand l’enfant marche ? D’un tres bon gout. En tout cas, ca fait bp rire les parents…

(la petite avec les boucles d’oreille orange et au sourire tellement crispe me fait presque peur et celle tout en bas a un regard si triste…)